Imprimer

Luis Ernesto Castillo Duverger dit "Nitchito"

Écrit par Amandine & Julien. Posted in Administratif

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

En 1993, il s’installe à La Havane suite à l’invitation d’Isaias Rojas, directeur de la prestigieuse compagnie « Ban Râ Râ » (Narciso Medina), avec qui il partira plusieurs fois en tournée en Colombie et aux Etats Unis. Il enseignera ensuite les danses cubaines au sein de la compagnie Caribe Musica Dance où il sera remarqué en l’an 2000 par le chorégraphe et le producteur de Lady Salsa.

En 2001 et 2002 s’enchaînent alors les spectacles dans le monde entier : Australie, Nouvelle Zélande, Londres, Lituanie… Nichito, puisqu’on l’appelle désormais comme ça, commence ensuite à travailler avec la Compagnie Rakatan, spécialiste des danses traditionnelles afro cubaines et afro haïtiennes avec qui il part en Europe : la Suisse 3 mois, puis la France avec le groupe de Son « Sonora la Calle » et enfin l’Italie.

En 2004, Nichito s’installe à Paris où il décide de mettre en avant ses spécialités alors que la majeure partie des danseurs cubains enseignent la salsa. Les débuts sont difficiles et il commence à donner des cours un peu partout en France. Mais la réputation de ce danseur complet ne tarde pas à faire le tour des écoles de danses en France mais aussi en Suisse, Belgique, Luxembourg, Italie, Martinique…
Il devient peu à peu la coqueluche des festivals. Nichito donne des cours de « Salsa Suelta », enchaînements de pas issus de toutes les danses cubaines du Son au folklore. Nichito est un danseur inventif et spontané dont l’énergie étonne tous ses élèves et ceux qui le croise. Aujourd’hui Nichito est l’un des enseignants de l’Institut Supérieur des Arts Afro Cubains à Paris et enseigne dans tous les festivals, il accompagne des groupes tels que Sergent Garcia ou Julien Loureau vs Rumbabierta, Angel Yos y su Fiesta Cubana…

Nichito devient également le danseur qui accompagne le groupe cubain de salsa de Maikel Blanco en France mais aussi l’intervenant préféré de APEJS , ADDIM… C’est aussi lui qui commence à développer la Rumba traditionnelle avec Onilde Valon Gomez et apprend au public français l’existence de danses folkloriques de l’oriente : Tumba Francesa, Gaga, Vaudou, Chancletas (claquettes)…

Notre Salle "L'OPEN BREAK"

Rendez-nous visite